COMMENT J’AI DIMINUÉ MON ACNÉ ROSACÉE AVEC DES COSMÉTIQUES NATURELS

COMMENT J’AI DIMINUÉ MON ACNÉ ROSACÉE AVEC DES COSMÉTIQUES NATURELS 1920 1326 La Biotista

Comment a débuté mon acné rosacée ?

Il y a 6 ans, suite à un événement tragique et aux grossesses qui ont suivi dans la foulée, ma peau est devenue pleine de rougeurs, très sensible avec des poussées de kystes. J’ai déclaré ce qu’on appelle de l’acné rosacée. Pourtant, avant mes 27 ans j’avais une peau de bébé, aucun bouton, ni point noir, peau lisse. Enfin le rêve quoi, même l’acné juvénile je ne l’ai même pas connue.

Comme n’importe qui je suis allée voir un dermatologue. Elle a d’abord diagnostiqué des kystes, elle m’a donc prescrit une crème bien chimique au peroxyde, qui n’a pas du tout arrangé les choses bien au contraire. Ma peau était encore plus rouge, et elle était à vif et était totalement déshydratée, jusqu’à peler…
Quand j’étais maquillée, ma peau buvait littéralement mon fond de teint, je me retrouvais avec des plaques affreuses de fond de teint sur le visage.
Je suis donc retournée voir ma dermatologue, qui a enfin conclu à de l’acné rosacée. WTF ? KEZAKO ? Je n’en n’avais jamais entendu parler.

La rosacée qu’est-ce que c’est ?

L’acné rosacée est une affection chronique de la peau qui se manifeste, pour ce qui est de la forme la moins grave, par des rougeurs sur les joues, le nez, puis le front et le menton .

Au fur et à mesure que la maladie évolue, ces rougeurs deviennent permanentes, de petits vaisseaux dilatés (télangiectasies ou couperose) apparaissent sur les joues et les ailes du nez, ainsi que des petits boutons rouges (papules).

Cette maladie évolue de façon cyclique, entre périodes d’aggravation et périodes de rémission.

Tu peux voir un avant après sur mon Instagram juste : ICI

J’essayerais de faire d’autres photos prochainement.

Ce que j’ai décidé de faire :

Rapidement quand j’ai vu que le traitement de ma dermatologue et mes produits conventionnels du quotidien n’arrangeaient rien, j’ai décidé de totalement changer mes produits cosmétiques. Petit à petit, en les remplaçant un par un. Quand j’en finissais un, je le remplaçais. Ça m’a évité de grosses dépenses en un seul coup.

J’ai fait évoluer ma routine plusieurs fois, pour trouver enfin quelques astuces et produits qui me conviennent et qui ont pu limiter mon acné rosacée.
Malgré le fait que ce soit une maladie de la peau évolutive, qui sera toujours là et s’intensifiera au fil des années, il est possible de l’atténuer, diminuer l’inconfort et de la contrôler un peu.

Dans cet article j’aborderai simplement ma routine soin du quotidien. J’évoquerai l’alimentation, les compléments alimentaires et le make-up dans de prochains articles 🙂

Quelle routine soin naturelle adopter pour diminuer la rosacée ?

Cette routine est celle qui convient le mieux à ma peau et à la rosacée que j’ai développé… Chacun réagit différemment aux cosmétiques que ce soit bio ou conventionnels. A toi ensuite d’adopter au mieux selon ton cas et l’intensité de ta rosacée.

1ère étape : Se démaquiller

Une étape indispensable, que l’ont soit maquillée ou non.

Tu peux opter pour des huiles végétales, des baumes démaquillants pour décoller toutes les impuretés. J’ai fait le choix de ne pas utiliser d’eau micellaire, même bio, cela ne convient pas à ma peau (bien que j’ai fait une découverte assez sympa de ce côté, je vous en parlerai prochainement).
Concernant les huiles, tu as le choix (amande, avocat, olive, coco etc..). De mon coté j’ai opté pour l’huile de jojoba, en parfaite affinité avec la peau grâce à sa composition riche en céramides. Cette huile universelle qui possède des caractéristiques proches de celle du sébum humain permet à la fois d’équilibrer les peaux grasses et de nourrir les peaux les plus sèches.

baume naturel, baume nourrissant, baume multi usage

J’ai ensuite optée pour un démaquillage au baume Egyptian Magic, qui ne me laisse pas la vision floutée comme certaines huiles végétales peuvent le faire. Il ne pique pas les yeux et élimine vraiment tout le maquillage en un seul geste.

Multi usages, c’est devenu rapidement mon nouveau démaquillant préféré.
Il s’utilise aussi comme baume à lèvre, crème visage, corps sur les parties très sèches, prévention vergetures, baume de massage, à barbe, soin cheveux (cheveux fins ayez la main légère), ongles.
À savoir que son odeur est neutre, ne vous attendez pas à une odeur enivrante de chez The body shop.

2ème étape : Le nettoyage

J’ai considérablement diminué l’étape du savon et de l’eau claire pour nettoyer mon visage tous les jours, ma peau n’aime définitivement pas être lavée au savon, même saponifié à froid, l’eau trop calcaire agresse ma peau et aggrave mon acné rosacée.
J’ai donc opté pour les hydrolats/eaux florales + cotons démaquillants lavables (jetables ou non, c’est à toi de voir) mais je te conseille vivement si tu choisis tes cotons jetables de prendre la version biologique.
Pourquoi?  La culture du coton est traitée par des produits chimiques visant à blanchir. Tout ça se retrouve donc sur nos cotons à démaquiller.

hydrolat bio et naturel, eau florale bio et naturelle

Concernant l’hydrolat, j’ai choisi celui d’hélichryse italienne, adapté à mon type de peau couperosée et sensible. Et particulièrement celui de la marque Bioflore qui ne contient aucun conservateur qui pourrait irriter ma peau.

gelée nettoyante bio et naturelle, gel nettoyant bio et naturels, nettoyant visage bio et naturels

Je lave ma peau à l’eau claire seulement quand je me lave les cheveux et j’utilise la gelée fraiche nettoyante de la marque Akane, 100% naturel 🌿
Cette gelée élimine les impuretés et nettoie sans agresser la peau. Elle est enrichie en pur jus d’Aloé Vera BIO. Je l’utilise avec une éponge konjac, en faisant des mouvements circulaires qui va exfolier en douceur ta peau. L’éponge konjac est 100% naturelle et biodégradable. Il faut l’humidifier pour qu’elle se gorge d’eau et ensuite rincer à l’eau claire.

3ème étape : L’hydratation

gel d'aloé vera Bioflore, gel d'aloé vera, aloé vera, hydrater ces cheveux

Personnellement au début de ma transition c’était une étape indispensable. Suite à mon traitement qui avait totalement déshydratée ma peau. Maintenant un peu moins.
Le gel d’aloé vera rempli à merveille les besoins en eau de votre peau, il a la fonction de retenir l’eau. Le meilleur à ce jour que j’ai pu tester c’est celui de chez Bioflore. Une petite noisette suffit.

4ème étape : Sérum (optionnel en fonction de vos besoins)

Pendant plusieurs mois à mes débuts, j’ai utilisé un sérum que j’ai confectionné. Fait à base d’huiles végétales calmantes, apaisantes, réparatrices et régénérantes. Enrichi en huile essentielle d’hélichyse italienne réputée pour ses propriétés apaisantes puissantes. Je l’utilise à chaque grosses poussées de rosacée.

Voici la recette pour 40ml de sérum :

(Avertissement : l’huile essentielle d’hélichryse italienne n’est pas autorisé chez les enfants de moins de 6 ans, sauf avis médical contraire)
Ce sérum se conserve 6 mois à l’abri de la lumière. 3 gouttes suffisent.

Depuis j’ai pu tester le sérum de chez Pai, mais il ne m’a convaincue, je n’ai pas constaté de diminution ou apaisement de ma rosacée. Depuis je n’en ai pas testé d’autres.

5ème étape : Crème de jour / nuit 

Depuis mon début au naturel j’en ai testé plusieurs.

Ma préférée, la crème apaisante de chez Pai pour peaux sensibles mais que je vous conseille plutôt au printemps-été. Je ne l’ai pas trouvé assez nourrissante pour l’utiliser l’hiver.
C’est une crème Cruelty-free, Végan bio et naturelle, packaging en verre, composition ultra saine avec des actifs de qualité. Texture crème ni trop fluide ni trop épaisse. Avec une odeur subtile.

En hiver, 2 crèmes ont retenu mon attention :

  1. La crème Phyt’s Sensi pour peaux sensibles, qui est quand même plus cocooning, qui apporte un confort immédiat et atténue visiblement les rougeurs.
  2. Et la crème de beauté extra régénérante peaux sèches à peaux normales de chez Saison d’Eden. Ils ont créé des soins adaptés aux saisons, je trouve l’idée géniale. C’est devenu ma crème de jour et de nuit. Elle est composée d’actifs hydratants, adoucissants et nourrissants.
    Ma peau l’adore. Elle pénètre rapidement, ne laisse pas d’effet collant désagréable. Elle va agir comme un bouclier pour protéger ma peau des tiraillements et lui garantir une bonne hydratation.

Ce qui est génial aussi pour diminuer les rougeurs, c’est de rajouter une goutte d’huile essentielle d’hélichyse italienne pour diminuer les rougeurs dans ta crème de jour ou de nuit, ou dans ton huile végétale si tu utilises une huile en guise de crème.

Et niveau soins hebdomadaires?

Concernant les gommages 100% naturels, je n’utilise plus de gommage à grain, trop agressif pour ma peau. J’ai donc opté pour des gommages mécaniques dit enzymatiques. Plus particulièrement celui de chez Denovo, l’exfoliant enzymatique éclat.

Cet exfoliant gomme les cellules mortes, lisse le grain de peau et révèle l’éclat du teint. C’est un 2 en 1. On peut l’utiliser comme un gommage quotidien en massant 1 minute avec des mouvements circulaires puis on rince à l’eau claire. En masque hebdomadaire, c’est la façon dont je l’utilise, il faut laisser poser 3 minutes et ensuite masser avec des mouvements circulaires et rincer.

Niveau masques visages bio et naturels, voici ma petite sélection chouchoute :

  1. Masque à l’argile rose, idéal pour les peaux sensibles et réactives avec une composition minimaliste.
  2. Masque réparateur aux probiotiques Nourish, formulé à base de minéraux issus de la fermentation de 5 probiotiques, il est censé lisser les rides, raffermir la peau et rééquilibrer la flore cutanée. Honnêtement je ne constate aucun de ces résultats. En l’utilisant une fois par mois, je n’ai pas assez de recul. Mais je trouve ma peau douce et apaisée après utilisation. Il ne contient pas d’alcool, donc c’est un très bon point pour mon type de peau.
  3. Masque apaisant Phyt’s, il porte bien son nom, il apaise instantanémement ma peau. Il diminue mes rougeurs et me laisse la peau ultra douce.

Conclusion :

Ce qu’il faut retenir d’une routine cosmétique pour peaux sensibles, réactives avec de l’acné rosacée, c’est d’éviter d’agresser votre peau. Et donc d’utiliser un maximum de produits doux sans trop d’ajouts de composants irritants. Adopter une routine simple est la clé.

 

Et toi ta routine anti acné rosacée, peaux sensibles? Je reste preneuse de nouvelles découvertes 🙂

 

*Pour être rediriger vers une fiche produit, il suffit de cliquer sur le nom des produits ou des marques surlignés. Certains liens sont des liens d’affiliation.

 

La Biotista

Partager cet article
26 commentaires
  • Bravo pour ton blog. Je trouve tes articles bien construits et pertinents ! Ça donne vraiment envie d’améliorer sa routine, et de changer notre façon de « consommer » en général.
    J’adore le fait que tu proposes tes propres idées de tambouille ou le petit plus en rajoutant quelques gouttes d’huile essentielle dans nos soins par exemple. Ça change de ses influenceuses qui nous vendraient toutes les marques et leur contraire. A qui nous ne pouvons aucunement faire confiance d’ailleurs …
    Tu te démarques vraiment, tu as un bel avenir avec ce blog 100% BiO c’est certain !
    Et merci de nous faire partager toutes ces super astuces 🙂

    • Un grand merci pour ton commentaire tellement motivant. Je propose tout mes gestes du quotidien, donc y’a parfois du homemade mais aussi du tout prêt. Et bien sûr je reste a 100% droite dans mes baskets en partageant que des marques et produits qui correspondent a ma ligne éditoriale. Merci beaucoup pour tes encouragements, c’est précieux. Bisous 🙂

  • Un énorme merci pour cet article et tous tes conseils si précieux qu’il comporte! Ton expérience et ta précision dans le choix des produits sont très facilitant pour moi et m’orientent très bien. Quel bonheur de te lire! Ma peau te remercie 😊
    Continue, ce que tu nous apporte est précieux 😚
    Merci pour tout!
    Pauline

    • Cet article m’a prit énormément de temps ( surtout que je débute lol) pour réussir a tout compiler de façon clair, alors je suis ravie qu’il aide et plaise autant. J’espère que tu arrivera a canaliser cette maladie. Bisous et a bientôt.

  • Alors moi c’est plus de l’erythrose que j’ai avec des flush …
    Du coup j’ai testé mille trucs et les rougeurs ont empiré, et parfois je ńeń n’ai pas du tout (très étrange et en plus je suis ultra pâle bref).
    La ce qui me convient depuis quelques temps c’est démaquillage avec lait Avène + huile végétale de cartophilie à l´eponge konjack et spray d’eau thermale (l’eau florale de camomille ne m’allait pas du tout…) et crème jonzac réactive !

    • Oui c’est une étape de l’acné rosacée si on peut dire. Toi c’est localisé sur les joues. l’huile végétale de Calophylle plutôt ? Si tu as trouvé ta petite routine c’est top 🙂

  • Grâce à ton article je viens de découvrir de quoi ma peau souffre 🙌🏻 Pensant qu’elle était juste sensible et ayant de problème de tyroide je pensais que les kystes étaient dû à ça.
    Je vais donc revoir ma routine pour enfin essayer d’éradiquer ces rougeurs.
    Merci à toi ☺️

    • Es-tu allée voir un dermatologue pour poser le diagnostic ? Pas forcement utiliser ce qu’il te prescriras mais au moins pour déterminer ce que tu as, c’est une étape essentielle selon moi 🙂

  • Un grand merci pour cet article! Moi-même ayant cette maladie de m… bon certes ya plus grave c’est ce qu’il faut se dire .!
    Mais bon là j’ai atteint un stade où je n’arrive même plus à me camoufler derrière mon maquillage pour cacher l’horreur ! 😢
    Je pense que mon traitement que je prends depuis x année ne veut plus fonctionner sur moi bon certes je suis dans une grande période de stress ce qui n’arrange pas du tout les choses je vais de ce pas essayé ta routine ! En tout cas merci de partager tes astuces ! Continue il est top ce blog!

  • Merci pour tous tes conseils et pour cet article si bien rédigé…
    Grace à toi je vais pouvoir me refaire une routine soin plus adapté et plus respectueuse.

  • Super article!!!!
    Encore merci pour tout ces conseils que tu partages au quotidien!
    J’ai amorcer ma « mise au vert » quand bébé est arrivé, et tes posts ont été une aide précieuse!
    J’attend les autres articles avec impatience !!!

    • Merci beaucoup, je suis tellement heureuse de pouvoir partager ma passion à travers ce blog. Instagram n’était plus suffisant. A bientôt pour d’autres articles 🙂

  • Oh merci beaucoup pour cette article. Je me reconnais dans cette situation de rosacée et acné… Ça me gâche la vie depuis longtemps. Je vais testé ta routine🙏

    • Avec plaisir 🙂 oui je comprend c’est une maladie certes pas grave mais qui apporte beaucoup de complexes. Courage. J’espère que cette routine va t’aider un peu.

  • Super article. J’ai la peau sensible qui rougit facilement. Impossible de sortir de chez moi sans un minimum de fond de teint ou de correcteur. Et effectivement, j’ai des kystes de temps en temps. Je vais tester ce sérum dès que j’aurai terminé le mien. Ma routine ressemble à la tienne, juste quelques ajustements à faire.

  • Merci pour ce super article. Je cherche à passer à des produits plus naturelles. Mais avec cette rosacée je ne savais pas ou me diriger. C est chose faite merci. Je vais changer petit à petit mes produits. Petite question : cela va jouer sur les cucatrices qui sont malheureusement bien présentes sur les. Joues ? Ou tu me conseilles un produits spécifique. Merci

    • Non pour les cicatrices il faut utiliser de l’huile végétale de rose musquée et de l’huile essentielle d’hélichryse italienne 🙂

  • Bonjour, Un question sur l’aloe vera : on peut l’utiliser sur tout le visage sans problème ? Mon dermatologue me le déconseille fortement sur le nez…. Il dit qu’il ne faut jamais mettre de produit riche sur le nez, ni d’huile essentielle, ni d’huile végétale d’ailleurs. (j’ai une rosacée)
    Merci pour la réponse.

    • Bonjour, il faut faire selon les besoins de sa peau. Si tu as une peau sèche et sensible il faudra penser à bien nourrir ta peau qui manque de gras, et même la zone du nez. Concernant les HE tout dépend lesquelles, et associé à quoi. A ne pas utiliser pures.

  • Lifestylebyjustine 14 avril 2019 à 14 h 43 min

    Merci beaucoup pour ton article 🙂 J’ai eu une apparition d’acné rosacée 3-4 mois après mon accouchement, mais n’ayant pas trouvé de dermato je me suis beaucoup renseignée pour savoir que c’était ça. Je n’utilise plus que des produits naturels et bio pour ma peau, et elle va beaucoup mieux ! Malheureusement les rougeurs persistes et quelques boutons aussi de temps à autre :/ Et effectivement les gommages à grain n’arrange pas les choses… Je suis passée au peeling et gommage enzymatique aussi, beaucoup plus doux 🙂

    • malheureusement il y aura tjrs des rougeurs et boutons persistants, la rosacée ne disparait jamais quand on l’a. Sauf peut être avec le laser et encore il faut faire des séances d’entretiens. Courage!

  • J’ai 49 ans.J’ai de l’acné rosacée depuis l’age de 30 ans.Maintenant c’est pire je suis toujours rouge.
    J’utilise de l’huile de jojoba et une creme neutre et de l’acide cyciclique vendu chez aromazone.
    Pour l’instant peu d’effet .J’aimerai trouvé un remede miracle.
    Si vous avez des conseils je suis preneuse

Laisser un commentaire